le regard du coeur

Condamnation des porteurs dans l'offensive du Nord

Survie dans l'ombreLe secteur ombragé en jaune montre le secteur de l'offensive de SPDC contre les villages nordiques de Karen. Cliquez sur l'image pour voir une plus grande carte.

Dans toute l'offensive nordique de Karen, les colonnes de SPDC attaquant des villages de Karen avaient employé condamne des prisons dans l'ensemble de la Birmanie pour porter leurs munitions, approvisionnements et rations et en tant que dragueurs de mines humains. En août 2006 KHRG a estimé que 3.000 à 5.000 hommes aTrois bagagistes tués par l'armée de SPDCvaient été apportés des prisons soutenir ces opérations. Elles sont traitées extrêmement brutalement, forcé à supporter les charges lourdes, non donné presque aucune nourriture et gauche au sommeil dehors sous la pluie. Elles sont battues ou tuées sur le plus léger prétexte, et ne reçoivent aucun soin médical si elles s'effondrent ou tombent défectuosité. Les douzaines, probablement cent ou plus, sont mortes pendant leur offensive, et leurs corps peuvent s'avérer salir la terre partout où les colonnes de SPDC ont passé. D'autres sont morts l'essai de s'échapper, lancé vers le bas par les soldats ou tué par des mines terrestres dans la forêt.

 Les photos ci-dessous montrent certaines de ceux qui étaient assez chanceux pour s'échapper avec succès, et les restes de certaines de ceux qui n'étaient pas. Pour plus d'information sur l'utilisation de condamnez les bagagistes dans cette offensive, voient le rapport moins que l'humain : Condamnez les bagagistes dans l'offensive nordique d'état de 2005-2006 Karen (KHRG # 2006-03, août 2006).

Toutes les photos sont par KHRG à moins qu'où spécifiquement remarquables autrement.


En juin 2006, commande militaire #15 d'opérations de SPDC envoyée plus de 1.000 troupes de sept bataillons du KOH de Baw Hser (Pwa Ghaw) en bas du Bilin River Valley pour détruire tous les villages comme loin du sud comme Baw Kwaw (voir des photos 1-245 à 1-272 ci-dessus, et les colonnes blessantes de rapport de KHRG écosser et brûler les villages, villageois hauts ronds dans les zones nordiques de Papun et de Toungoo de juin 2006). Les villageois se sont sauvés dans les collines à l'est, et pendant plusieurs semaines les troupes ont détruit des villages, des huttes et des approvisionnements alimentaires avant de se retirer de nouveau au nord. [ toutes les photos ci-dessous : KHRG ]


1-388


1-389

Ces photos prises plus tard dans l'exposition de juin certains des camps provisoires qu'ils ont établis et ont puis abandonné dans les forêts et les domaines de riz le long du fleuve de Bilin. Les troupes ont forcé les bagagistes de condamnation avec eux à recueillir le bambou (à gauche), à établir ces abris et à les couvrir de feuilles, mais ont puis forcé les bagagistes à dormir dehors sous la pluie tandis que seulement les soldats avaient l'abri.

Les photos 1-390 et 1-391 montrent ci-dessous que certains des paniers ce qui condamnent des bagagistes sont forcés pour porter complètement des munitions et des approvisionnements pesant jusqu'à 40 kilogrammes (90 livres) ; le bambou frotte leurs épaules et soutient jusqu'à ce qu'elles saignent.


1-390


1-391


1-392

Une charge qu'elles sont forcées de porter est des coquilles de mortier, transportées dans les cas comme ceux en photo 1-392 (à gauche). Ces cas de la coquille 60-millimetre et 81-millimetre ont été laissés vide après que les coquilles aient été mises le feu aux villages locaux.

 

Condamnez les bagagistes sont également forcés de faire la plupart des fossés creusants de travail et des soutes couvertes comme ceux montrés dans les photos ci-dessous.


1-393


1-394

L'emploi temporaire montré du côté droit a été installé le milieu du gisement de riz du sommet d'un villageois, détruisant une grande partie de la récolte. Car la position a été probablement entourée avec des mines terrestres pour la défense, il serait très dangereux que le propriétaire retourne à l'mauvaise herbe ou à la moisson.


1-395


1-396


1-397

Dans leurs camps provisoires le long de Bilin le fleuve que le SPDC s'assemble également à gauche derrière unburied des cadavres des douzaines de leur condamnent des bagagistes. Pendant deux semaines après le départ des troupes de SPDC, les chercheurs de KHRG sont venus sur les restes de au-dessus des bagagistes une douzaine unburied ou moitié-ont enterré à gauche dans plusieurs des emplois temporaires qu'ils avaient utilisés. Les photos ci-dessus, bien et au-dessous de l'exposition seulement certains des restes, mais beaucoup plus sont sûres de se trouver non découvert dans les forêts. Les corps détériorent rapidement ou sont dévorés dans la jungle, en particulier sous les pluies, mais certains des os restants sont encore vêtus dans des uniformes birmans bleus de prison.


1-398


1-399


1-400


1-401

Certains des restes ont été dispersés dans et autour des abris, alors qu'à quelques emplacements il semblait y avoir les raisons vidantes pour des corps.

Par exemple, la photo 1-402 (au-dessous de la gauche) montre les restes de deux hommes, alors que la photo 1-403 (au-dessous de la droite) montre les restes d'encore deux ou probablement trois hommes.


1-402


1-403


1-404

L'homme montré en photo 1-405 (au-dessous de la gauche) était un des chanceuse peu pour échapper à ces poteaux le long du fleuve de Bilin. Un shan condamne a apporté tout le chemin d'état de shan, il ne parle pas les langues locales et a eu peu d'idée même d'où il était. Montrant toujours des signes de choc, il souffrait également d'un abcès non traité sur son pied (photo 1-406 ci-dessous). [ toutes les photos ci-dessus : KHRG ; négligez les dates incorrectes brûlées sur les photos ]


1-405


1-406

 



1-407

N --- de Rangoon est 54 ans de et a été apportés de la prison à la zone de Papun en tant que bagagiste de condamnation pour le bataillon d'infanterie de SPDC # 76.

Pendant son temps en tant que bagagiste il a été enroulé dans la jambe (droite) par un SPDC punji-jalonnent le piège. Il est par la suite parvenu seul à échapper peu avant à ces photos ont été pris en décembre 2005. [ photos : KHRG ]


1-408

 



1-409

Plusieurs groupes de SPDC condamnent les bagagistes qui se sont échappés du travail obligatoire dans la zone de Papun en février 2006. Ils ont été pris des prisons dispersées à travers la Birmanie comprenant Toungoo (division de Pegu), Insein (district de Rangoon), et Sittwe (état de Rakhine) à l'usage de l'armée de SPDC comme des bagagistes dans l'état de Karen. Le SPDC semble favoriser envoyer des prisonniers des états lointains, comme Rakhine et les états de Kachin, de sorte que condamne auront peur pour s'échapper. 20 à 49 âgés, avec les la plupart en quelques leurs années '20, les hommes en ces photos ont été emprisonnés pour des crimes s'étendant d'être attrapé sans identification ou vendant le riz sans laiss, d'assassiner.

Tous ont décrit le traitement brutal par les soldats. Vingt-cinq ans vieux W --- (photo 1-409, dernière sur la droite) et 35 ans vieux S --- (photo 1-411, dernière sur la droite) être brutalement battu décrit, et 21 ans vieux H --- (photo 1-409, troisièmement de gauche) dit il était battu tellement lui est presque mort et ses amis ont dû le porter.

Beaucoup ont montré des blessures sur leurs pieds et jambes de supporter les charges lourdes au-dessus des chemins de montagne avec rien mais des bascules cassées sur leurs pieds. Quand ils s'échappent elles finissent vers le haut dans le soin du KNU, qui peut faire peu mais les alimenter, guérir leurs blessures, et les envoyer sur la première jambe de leur longue maison de voyage équipée des vêtements civils, d'une certaine somme d'argent et de la nourriture. La photo 1-412 (au-dessous de la droite) montre un groupe visant sur le long voyage à la maison à l'état de Rakhine. Une fois dans le territoire de SPDC, les chances sont que bon nombre d'entre elles seront reprises avant de le rendre à la maison, retourné à la prison et condamner alors portering.

Beaucoup plus condamnent des bagagistes continuent à être apportés aux lignes de front, et à l'évasion, car l'offensive de SPDC continue dans toutes les zones nordiques de Karen. Voyez également moins que l'humain : Condamnez les bagagistes dans l'offensive nordique d'état de 2005-2006 Karen (KHRG # 2006-03, août 2006). [ photos : KHRG ]


1-410


1-411


1-412

 



1-413

L --- de Rangoon (quitté) est 24 ans de . Servant une phrase de 5 ans pour l'homicide involontaire, il a été pris avec un groupe de 40 autres condamne pour être un bagagiste dans l'état de Karen. Il s'est échappé le 2006 3 mars où les troupes de SPDC qu'il était avec ont été campées près de la frontière thaïe, et ont nagé à travers le fleuve de Moei en la Thaïlande. Les villageois locaux l'ont remis plus d'à l'armée thaïe, et cette photo le montre interrogé par un soldat thaï d'armée le 5 mars. Elle est inconnue ce qui est arrivé à lui ensuite cela. Le procédé thaï dans ces cas-ci devrait normalement le remettre plus d'aux autorités de SPDC, dans ce cas il serait très probablement retourné pour condamner le travail de bagagiste, puis probablement soit sommairement exécuté par les troupes pour s'être échappé. [ photo : KHRG ]

 



1-414

Cinq condamnent les bagagistes qui ont échappé aux colonnes de SPDC attaquant des villages dans la région de Nah Yoh Htah de la zone nordique de Papun en juin 2006. [ photo : KHRG ]

 



1-415


1-416


1-417

Quelques uns des milliers de condamnent des bagagistes apportés à l'état nordique de Karen par le SPDC pour l'usage dans son offensive contre des villages de Karen. La plupart de ces hommes ont été condamnées pour le marché noir petit commerçant et incarcérées dans les prisons dans l'ensemble de la Birmanie, alors prise en tant que bagagistes militaires d'opérations parce qu'elles ne pourraient pas payer des dessous de table exigés par des fonctionnaires de prison à exempter de ce travail. Traité brutalement par les troupes, plusieurs de ces bagagistes sont morts. Ce sont parmi le chanceux peu à échapper.

Dans la photo 1-417 (laissée), l'un d'entre eux expositions certains des coups de racloir, les cicatrices et les blessures qu'il a souffertes en tant que bagagiste.

La photo 1-418 (droite) montre un groupe d'évadés, si avec l'habillement civil et l'argent par l'union nationale de Karen, se mettant à essayer et retourner à leurs maisons dans les régions vastes de la Birmanie. C'est un voyage difficile et dangereux, et bon nombre d'entre elles seront probablement reprises et envoyées de nouveau à la prison ou aux unités d'armée. [ photos : KHRG ]


1-418

 



1-419

Ces hommes sont parmi plus de 40 condamnent les bagagistes qui ont échappé à des forces de SPDC dans le soin du KNU dans la zone de Papun tout au long de juin 2006 ; beaucoup plus sont morts en essayant de s'échapper ou se sont sauvés à d'autres régions, alors que d'autres se sont échappés dans des zones de Nyaunglebin et de Toungoo. Les âges de ce groupe s'étendent de 19 à 53 et ils viennent des états de shan, de Kachin, et de Rakhine, des districts de Rangoon, d'Irrawaddy, de Pegu, de Magwe, et de Mandalay. Ils étaient en prison pour des offenses comprenant le commerce noir de marché, la possession de drogue, le comportement indiscipliné et l'assaut. [ toutes les photos : KHRG ]


1-420

S'innocent ou coupable, ils disent ils ont été seulement condamnés parce qu'ils ne pourraient pas payer au loin la police et les juges, et alors ont été envoyés pour être condamnent des bagagistes parce qu'ils ne pourraient pas payer au loin les surveillants de prison.

Vingt-six ans vieux N --- (parti) de la division d'Irrawaddy dit qu'il n'était jamais chargé égal ou envoyé à la prison, mais a été arbitrairement détenu par des soldats de SPDC à sa ville natale et alors envoyé pour joindre une colonne de condamnez les bagagistes, en suggérant que quand il n'y a pas assez condamne pour portering les autorités de SPDC soit disposé à haut rond n'importe qui et marquez-les 'a condamné.


1-421


1-422

Dans les autres photos certains des hommes montrent les cicatrices qu'ils ont souffertes sur leurs épaules et dos des paniers en bambou portants chargés avec 30-50 kilogrammes (70-110 livres) d'approvisionnements au-dessus des montagnes.


1-423


1-424

Année vieux A de Forty-three --- du shan que l'état (photos à gauche et à droite) a été forcé pour porter les bidons jerry il a été dit le 'carburant de moteur 'contenu ; il dit l''carburant 'régulièrement renversé sur le sien en arrière, le brûlant et laissant la cicatrice montrée dans les photos.


1-425

 



1-426

Dix-sept condamnent les bagagistes qui se sont échappés des colonnes de SPDC dans l'état nordique de Karen. Vu ici en juillet 2006, ces hommes avaient été déjà donnés l'habillement civil et une certaine somme d'argent de poche par le KNU. Ils font face maintenant au choix difficile de risquer reprennent en essayant de se diriger à la maison aux régions éloignées en Birmanie où leurs familles vivent toujours, ou en partant furtivement à travers la frontière pour rechercher le travail en Thaïlande.

Agence extérieure d'aide n'assure pas n'importe quelle aide ou protection pour ces hommes, laissant le KNU pour guérir leurs blessures et pour prendre soin d'elles. [ photo : KHRG ]